À la découverte du Costa Rica, un pays fascinant

Costa Rica est une contrée qui se trouve dans le sud de l’Amérique centrale, entouré au sud par le Panama, au nord par le Nicaragua, à l’est par la mer des Caraïbes et à l’ouest par l’océan Pacifique. Le pays est pionnier en termes d’écologie. En effet, au Costa Rica, les enfants sont sensibilisés dès leur plus jeune âge et 24 % du territoire sont protégés. Outre cela, la biodiversité est l’une des plus riches et les plus variées de la planète. On y recense environ 200 espèces de mammifères, comme le paresseux et le jaguar, 160 races d’amphibiens, notamment la rainette ou grenouille aux yeux rouges, 220 espèces de reptiles, dont le basilic, un lézard qui « marche sur l’eau », appelé aussi Basilic jésus en raison de cette particularité. Mis à part cela, la flore costaricaine est aussi d’une grande variété. Le pays possède environs 10 000 espèces végétales, dont l’une des plus spectaculaires est le Sombrilla del Pobre, littéralement l’ombrelle du pauvre. Il s’agit d’une herbacée avec des immenses feuilles que l’on rencontre souvent sur les montagnes du Costa-Rica.

Le Parc National Manuel Antonio, Un joyau du Costa Rica

Le Parc National Manuel Antonio est incontournable lors d’un voyage Costa Rica. En effet, c’est l’un des parcs nationaux les plus populaires du pays et l’une des destinations phares d’Amérique centrale. En 2011, Manuel Antonio a été choisi par la revue Forbes comme étant parmi les parcs les 12 plus beaux parcs de la planète. Il se trouve dans la province de Puntarenas, à 157 km de la ville de San José qui est la capitale du Costa Rica. L’emplacement est idéal pour observer la nature puisque la biodiversité est très riche. On peut, par exemple, y trouver les emblématiques paresseux, les coatis, les carcajous, sans oublier le singe saïmiri et l’impressionnant iguane. La faune aquatique n’est pas en reste parce qu’on peut, côté mer, y admirer les baleines à bosse, les dauphins à gros nez et les dauphins tachetés.

La cuisine costaricaine, une merveille à découvrir

La cuisine costaricaine est en général peu épicée. Le riz et les haricots sont à la base de la plupart des plats. Parmi les spécialités costaricaines, on peut déguster le gallo pinto, un plat composé de haricots, de riz ou des poivrons rouges. Mais cette recette est adaptable à toutes les sauces, on peut par exemple, ajouter des morceaux de banane plantain, du fromage frit, ou encore des œufs. À l’instar du gallo pinto, le casado est aussi typiquement costaricain. Il s’agit d’un plat qui utilise les produits les plus consommés pays. En effet, la recette de casado comporte du riz, des haricots, des bananes plantains, de l’œuf, des poissons, du bœuf, du poulet ou du porc. Quant aux boissons, pour se désaltérer, on peut boire du jus de fruits mixé, comme du jus d’ananas, de banane, ou de goyave. Aussi, le café costaricain est l’un des meilleurs au monde.