Flâner dans les sites protégés thaïlandais

Les terres thaïlandaises figurent parmi les destinations à privilégier pour les globe-trotters qui souhaitent explorer des richesses naturelles surprenantes. En plus de ses patrimoines culturels hors du commun, les aires protégées font également partiedes attractions qui créent le charme de ce pays.

Parmi les incontournables, on compte le parc national de KhaoSok. Ce site d’exception propose aux voyageurs un panorama pittoresque qui est composé de lacs, de pics de calcaires, de cascades et de grottes. Mis à part cela, il leur permettra de découvrir une multitude d’espèces animales et végétales. En effet, sur une superficie de 739 km², cet endroit abrite la plus vaste forêt vierge du sud de la Thaïlande avec une jungle plus vieille et variée que la forêt amazonienne. Par ailleurs, les aventuriers pourront y faire plusieurs activités, entre autres, un tour sur le lac Chiew Lan, passer une nuit dans l’un des hôtels flottants de ce dernier et réaliser un trek. Ils se baigneront également dans les rivières et les cascades.

S’aventurer dans le parc national de KhaoYai

À la suite de leur périple, les globe-trotters visiteront le parc national de KhaoYai. Celui-ci est l’un des sites qui méritent un détour le temps d’un voyage en Thaïlande. En effet, avec une superficie de 2 168 km², cette réserve naturelle fait partie des plus grandes et des plus renommées sur le territoire thaïlandais. Les aventuriers pourront y effectuer une randonnée pour découvrir la richesse faunistique et floristique que renferme cet endroit. Ils y rencontreront éventuellement 70 espèces de mammifères comme des macaques, des gibbons, des ours, des cochons sauvages, des éléphants sauvages, des cerfs, des léopards et des tigres. Les touristes y trouveront aussi d’autres espèces d’animaux, notamment des fourmis, des serpents,des araignées… En outre, sur le chemin, ils auront l’opportunité d’admirer un paysage pittoresque qui est caractérisé par des types de forêts, des prairies, des montagnes ainsi que des chutes d’eau.

 

Partir à l’exploration du parc national marin d’Ang Thong

Pour terminer la découverte des zones de conservation thaïlandaises, les touristes feront un tour dans le parc national marin d’Ang Thong. Il faut savoir que cet endroit est accessible en taxi-bateau depuis Ko SamuiÀ cause de la mer qui s’agite et le vent qui souffle fort, il est fermé de novembre à décembre. En outre, cette réserve protégéeregorge d’attractions à couper le souffle. Les voyageurs y trouveront, par exemple, 42 îles de calcaire, dont la majorité renferme des forêts, des lacs, des grottes ainsi que des falaises. Mis à part cela, elle constitue une beauté naturelle qui englobe des plages de sable blanc et fin, une faune exceptionnelle ainsi qu’une végétation luxuriante. Par ailleurs, sur les lieux, les bourlingueurs auront la possibilité de faire quelques activités telles que du canoë-kayak, dusnorkeling, de la randonnée et de la plongée sous-marine.